Nantes en Bretagne : Mythe ou réalité ?

La Loire-Atlantique est-elle en Bretagne ou pas, finalement ? Dès qu’on pose cette question, c’est la foire d’empoigne à coup de sondages et de manifestations. La réponse est pourtant à la fois simple… et compliquée. Alors, Nantes fait-elle partie de la Bretagne ? La réponse en vidéo !

La vidéo des clichés bretons


Transcription de la vidéo La Loire-Atlantique en Bretagne ? – Clichés bretons n°3

Les frontières de la Bretagne

Mais derrière cette question de Nantes en Bretagne s’en cache une autre : où sont les limites de la Bretagne ?

D’un point de vue géographique, c’est relativement simple au nord, c’est la mer, à l’ouest, c’est la mer, et au sud… encore la mer

Il n’y a donc qu’à l’est que la frontière peut changer. Sur les cartes des Romains, l’Armorique s’étend bien plus loin que la Bretagne d’aujourd’hui, et va jusqu’à l’embouchure de la Seine et de la Loire De nombreuses tribus y vivent, toutes conquises et soumises à Rome.

L’arrivée des Bretons en Armorique

Au Ve et au VIe siècle, les Britons débarquent de l’île de Bretagne. Ils s’installent sur toute la péninsule jusqu’aux rives de la Loire. Ils ont de bonnes relations avec leurs voisins armoricains et avec les Francs. Mais en 570, les Britons conquièrent Vannes. Ils tiennent le pays à l’ouest de la Vilaine face aux Francs.

Autre article à lire :  Le drapeau breton (Gwenn-ha-Du) : traditionnel ou moderne ?

Retournement de situation en 753. Les Francs envahissent à nouveau Vannes qui y établissent une frontière jusqu’à Nantes et Rennes.

Nominoé, roi de Bretagne

En l’an 831, c’est l’empereur des Francs lui-même qui désigne un noble breton, Nominoé, pour diriger la Bretagne en son nom.

Malheureusement pour l’empereur, Nominoé est saisi du désir d’indépendance. Et c’est lui qui crée le royaume de Bretagne et en étend le territoire.

Le royaume s’étend encore sous le règne de ses deux successeurs, Erispoé et Salomon, pendant un siècle, avant de plier devant les Normands bien décidés à envahir le territoire.

Alain Barbetorte et le duché de Bretagne à Nantes

En 942, Alain Barbetorte se soumet au roi franc. Le royaume de Bretagne est défait qui devient simple duché. Un duché assez indépendant, aux frontières stables même s’il est rattaché à la France en 1532.

C’est à Nantes que se tiennent la cour et le château des ducs de Bretagne et c’est là que s’élève la première université de Bretagne.

Le château des Ducs de Bretagne à Nantes.
Le château des Ducs de Bretagne à Nantes.

La révolution française : La Bretagne disparaît

Le 4 mars 1790, la Révolution française décrète l’abolition des provinces et découpe le pays en départements.

D’un point de vue administratif, la Bretagne disparaît, mais certaines institutions sont conservées comme la Cour d’appel de Rennes compétente dans les cinq départements.

Vichy ampute la Bretagne de Nantes

En 1942, alors que la majeure partie de la France est occupée par les Allemands, le gouvernement de Vichy rétablit les anciennes provinces. La Bretagne est reconstituée, amputée cependant de la Loire-Atlantique.

Ce découpage est entériné par toutes les lois de décentralisation promulguées après la guerre. La frontière orientale a donc changé une nouvelle fois après avoir été stable pendant des siècles.

Autre article à lire :  Le breton : langue ou patois ?

Nantes en Bretagne à l’avenir ?

Il est possible que la frontière de la Bretagne change encore à l’avenir, qui sait ? En fonction des évolutions politiques, économiques, sociales ou culturelles exactement comme ça s’est produit par le passé.

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui revendiquent le rattachement à la Bretagne de son cinquième département et parmi eux, les deux tiers de la population de Loire-Atlantique. Et pour rappel à ceux qui ne le savent pas, le drapeau breton (Gwenn ha Du) représente les 9 évêchés de Bretagne dont le pays Nantes !

Les hermines bretonnes sur le drapeau du FC Nantes.
Les hermines bretonnes sur le drapeau du FC Nantes.

Laisser un commentaire