Le drapeau breton (Gwenn-ha-Du) : traditionnel ou moderne ?

Le drapeau breton, le Gwenn-ha-Du (« Blanc et « Noir » en breton), est connu partout dans le monde. On le voit dans les stades, dans les manifestations, c’est un symbole fort pour tous les Bretons. Cet emblème de la Bretagne est si célèbre et populaire que beaucoup s’imaginent que c’est un drapeau très ancien et traditionnel.

La vidéo des clichés bretons


Transcription de la vidéo

On le voit flotter sur toutes les contrées du monde Il a été planté au pôle Nord, au pôle Sud, et même dans l’espace Je parle là du Gwenn-ha-Du.

Le drapeau breton créé en 1923

Ce drapeau est tellement apprécié et réputé aujourd’hui que beaucoup pensent qu’il a toujours existé. Mais ça n’est pas vrai !

Le Gwenn-ha-Du a été créé il n’y a pas si longtemps. C’était en 1923 par Morvan Marchal, poète breton, membre du mouvement des Seizh Breur et rédacteur pour Breizh Atao, la revue nationaliste. Morvan Marchal a expliqué qu’il n’avait pas d’intention politique lorsqu’il a créé ce drapeau. C’était un militant convaincu qui proposait aux Bretons un symbole moderne.

Que symbolise le drapeau breton ?

Et voici comment Morvan Marchal a été influencé par le drapeau américain. À la place des étoiles, il a mis des hermines l’un des anciens symboles des Ducs de Bretagne. Les neuf bandes représentent les anciens évêchés qui découpaient autrefois le pays une bande blanche pour chaque évêché : Cornouaille, Léon, Trégor et Vannetais c’est-à-dire pour la Basse-Bretagne, et cinq bandes noires, pour les évêchés de Rennes, Nantes, Dol, Saint-Malo et Penthièvre en Haute-Bretagne.

Les débuts du Gwenn-ha-Du

Tout le monde n’a pas raffolé de ce drapeau tout de suite. Les défenseurs de la tradition le trouvaient trop moderne et il ne plaisait pas à tout le monde dans le mouvement breton.

Mais beaucoup de groupes celtiques ont été prompts à s’en saisir comme le Parti national breton. Et dès 1936, on a pu le voir flotter au-dessus de la Maison de la Bretagne à Stockholm pendant l’Exposition Universelle. Pourtant, il est tombé en disgrâce et il a été même été interdit par les autorités pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un drapeau populaire

On l’a déployé de plus en plus souvent à partir des années 60 pendant les luttes ouvrières, les manifestations culturelles et sur les terrains de sport ! Il est présent dans tous les événements sportifs et sur les écussons des plus grands clubs du pays comme le Stade Rennais, le FC Lorient, l’Étendard de Brest et le Rugby Club Vannetais !

Mieux encore, il a maintenant le droit de s’afficher sur toutes les plaques minéralogiques bretonnes.

En un siècle, le Gwenn-ha-Du de Morvan Marchal a trouvé sa place dans le cœur des Bretons !

1 réflexion au sujet de « Le drapeau breton (Gwenn-ha-Du) : traditionnel ou moderne ? »

  1. Amusant, je croyais que c’était l’inverse, que le kroaz du était un drapeau nationaliste récent et que le Gwenn ha du datait des ducs. J’ai vérifié sur wikipédia et je me suis trompé, c’est l’hermine plain en fait qui date des ducs, le carré d’hermine qu’on retrouve sur le Gwenn ha du justement, c’est le duc Jean III qui abandonna l’échiqueté de Dreux pour l’hermine plain.

    Répondre

Laisser un commentaire