Le breton : langue ou patois ?

C’est une question que beaucoup de gens se posent, le breton langue ou patois ? Et la question est légitime. La plupart des gens – et les Bretons en premier lieu – ignorent ce qu’est le breton. Voici une vidéo de la série des « Clichés bretons » qui aborde cette question, alors le breton, langue ou patois ? Voici la réponse en vidéo !

Qu’est-ce qu’un patois ?

La première chose pour répondre à cette question est de définir ce qu’est un patois. Le terme de patois est principalement utilisé pour désigner une variante d’une langue ou d’un dialecte, souvent en milieu rural, et avec une connotation péjorative.

Au bout du compte, le terme de patois n’a pas de réelle définition linguistique qui fasse l’unanimité. La plupart des linguistes préfèrent parler de langue, et de dialectes. Mais du coup, le breton est-ce une langue, un dialecte, un patois ?

La vidéo des clichés bretons


Transcription de la vidéo

En matière de langue bretonne les clichés sont tellement nombreux qu’il n’y a que l’embarras du choix.

Le Breton est un patois ?

Premier cliché à faire tomber : le breton est un patois… Non ! C’est une langue avec sa grammaire ses sonorités son vocabulaire et même ses propres dialectes. Le breton est une langue celtique de la même famille que le gallois et le cornouaillais nos lointains ancêtres qui se sont installés en Armorique entre le 5e et le 6e siècle, et qui ont débarqué avec leur langue. La question reste encore de savoir si cette langue s’est mélangée ou non à la langue gauloise qui était peut-être encore parlée sur place.

Autre article à lire :  Le drapeau breton (Gwenn-ha-Du) : traditionnel ou moderne ?

Breton, gallois, même langue ?

Autre cliché à faire tomber : l’intercompréhension n’est plus possible entre toutes ces langues. Cela a été le cas jusqu’au moyen-âge, mais ensuite chacune a évolué de manière indépendante.

Où est parlé le breton ?

Le breton est parlé dans toute la Bretagne : c’est un cliché à moitié vrai et à moitié faux. Cela était pratiquement le cas au 9e siècle. Le breton était parlé à peu près partout en Bretagne à côté du roman est de plus en plus en allant vers l’ouest. Puis à la fin du moyen-âge, une frontière s’est dessiné entre Saint-Brieuc et Vannes, ceci dit rien n’est jamais figé en la matière et Rennes est aujourd’hui la première ville de Bretagne en terme d’enfants scolarisés dans les écoles bilingues bretonnes.

Qui parle encore breton ?

Parmi les autres clichés qui ont la vie dure : celui que la langue bretonne n’est pratiquement plus parlée. C’est faux ! Un habitant sur cinq dans le Trégor parle breton ainsi que 15 % des habitants du Finistère et de manière générale un habitant sur cinq en basse Bretagne comprend le breton.

Le breton, patois du français ?

Le breton n’a rien à voir avec le français : Autre cliché, c’est vrai que le vocabulaire est en grande partie d’origine celtique, mais il y a aussi de nombreux emprunts comme dans toutes les langues. La table taol est à rapprocher du latin tabula. Le singe marmous se rapproche de vieux français marmot. À l’inverse le mot Marc’h (cheval) aurait donné Mare la jument en anglais et le mot bizoù (les doigts) a donné bijoux en français.

Autre article à lire :  Nantes en Bretagne : Mythe ou réalité ?

Le breton est une langue orale ou écrite ?

À signaler que le breton s’écrit depuis fort longtemps on trouve des milliers de mots dans les manuscrits dès le 9ᵉ siècle et que le premier dictionnaire français est aussi un dictionnaire breton, le catholicon dictionnaire multilingue français latin breton paru en 1499.

Dernier cliché, les jeunes bretonnants ne porte plus la coiffe et n’ont pas de sabots, vous les croiserez plus facilement dans les festivals de rock avec un drapeau breton, au supermarché du coin ou sur les cinq continents de la planète.

Kenavo !

D'autres visiteurs sont arrivés en cherchant :

  • https://languebretonne fr/le-breton-langue-ou-patois html
  • le difference de lange de breton

1 réflexion au sujet de « Le breton : langue ou patois ? »

  1. Le breton est non seulement une langue écrite, mais le breton s’écrit depuis très longtemps, on trouve des traces de breton écrit depuis plus de 1500 ans, ça me fait mal de voir des francophones se moquer du breton alors que le français est une invention beaucoup plus récente.

    Répondre

Laisser un commentaire